Le Centre pour la Santé Mentale

headerlogo

Le Centre pour la Santé Mentale

cpcLe Centre de santé mentale est un service de l’Hôpital Militaire accessible aux militaires et au personnel civil travaillant à la Défense.

Ce service offre une prise en charge aux membres du personnel qui seraient confrontés à des difficultés psychologiques et/ou psychiatriques.

Son approche se veut bio-psychosociale et bénéficie d’une équipe pluridisciplinaire composée de psychiatres, de psychologues cliniciens, de psychothérapeutes, d’infirmiers psychiatriques et d’assistants sociaux. Il est réparti en trois services:

 
 
 
 
- Le Service d’aide individuelle (SAI) qui propose une prise en charge psychothérapeutique et/ou psychiatrique de patients souffrant de différents problèmes mentaux.

- Le Centre de psychologie de crise (CPC) qui s’adresse aux militaires et au personnel civil qui auraient été impliqués dans un évènement potentiellement traumatisant. Le CPC a pour principal objectif d’éviter la survenue de séquelles lors d’incidents graves tels que: accidents de tir, suicides, accidents de roulage, etc. Par ailleurs, dans le cadre de l’aide à la nation, le CPC offre aussi un soutien psychosocial aux victimes d’incidents à grande échelle tels que l’explosion de gaz à Ghislenghien (30/07/2004), la catastrophe ferroviaire à Halle-Buizingen (15/02/2010) ou bien l’accident de bus à Sierre en Suisse (13/03/2012).

- Le Centre militaire d’alcoologie (CMilA) qui est un centre de cure résidentiel adressé aux militaires et au personnel civil du département de la Défense souffrant d’une problématique de dépendance à l’alcool


Dans les trois domaines la recherche a été désignée utilement et actuellement, les contacts de recherche avec les divers partenaires et à l'étranger sont établis.

Les domaines de recherche pertinents sont : la recherche pour l'amélioration du traitement des pathologies psychologiques et psychiatriques aux militaires, aux problèmes de personnalité chez les militaires qui peuvent mener à un dysfonstionnement, à la prévention de comportement divergent, de la recherche concernant le post traumatique stress disorder (PTSD) et d'autres effets des événements traumatiques, de la réintégration des militaires après le rapatriement pour les raisons mentales, l'évaluation des programmes de bien-être pour les alcooliques et l'usage de drogues.

En outre, le CSM aura été concerné dans l'enquête sur la prévention et l'optimisation du traitement des affections avec lesquelles les facteurs psychologiques peuvent jouer un rôle (douleur de dos chroniques, obésité,...).

 

URGENCE?

 

DISPATCHING: 02/264 48 48

 

koningin astrid